Impact Environnemental

Le PUE (Power Usage Effectiveness) de Virtual Data est estimé à 1,2. Il est calculé en faisant le rapport entre l'énergie totale consommée par le centre informatique et l'énergie consommée par les équipements informatiques. Plus le PUE est bas et proche de 1, plus l'installation est efficace. Une enquête de l'Uptime Institute a montré que les data enters de 2019 avaient un PUE moyen de 1,67. Cette valeur peut dépasser 2, voire 2,5 pour des datacenters petits ou anciens alors que des datacenters performants ont un PUE inférieur à 1,4, jusqu'à atteindre des valeurs entre 1,0 et 1,1 pour les meilleurs. 

On remarque ainsi que Virtual Data a un très bon PUE, qui s'explique par l'utilisation du free-cooling pour minimiser le coût énergétique du refroidissement de la salle serveur (cf schema ci-dessous).

Virtual Data est impliqué dans le groupe de travail IMPECS (IMPact Environnemental du Calcul Scientifique) dans le cadre du GDS EcoInfo.

Cloud mutualisé avec des machines performantes : gain en Watt par coeur.

 

[DEEE]